Argentine

Argentine (2010)

Argentine, réalisé en 2010, est la plus récente expérimentation vidéopoétique de Raphaël Heyer. D'une durée d'un peu plus de 12mn, elle explore le hiatus toponymique des 5 et 6èmes siècles ap.J.-C., dont est issu le nom actuel de Strasbourg, pour faire ressurgir le nom dérivé au 16ème ("Argentina" sur le plan Mérian) du toponyme précédant le passage d'Attila en 451 (Argentoratum) et qui subsista longtemps dans les écrits officiels. Toujours selon le procédé de montage "ADN" entre image, musique et voix, ce poèmétrage réunit l'évocation d'un temps disparu à la matière visuelle urbaine contemporaine. On entre d'abord dans cette ville la nuit, après de multiples escaliers et couloirs, comme dans une sorte d'ivresse, puis l'on observe cette ville de jour, traitée comme un vieux film, avant d'approcher près de la cathédrale le son du "petit nom" de cette ville-frontière. C'est le moment alors de prendre la tangente, de rejoindre le niveau de la mer, entendu comme l'unique frontière, pour finalement revenir, en train, à l'approche de Strasbourg. La ville réapparaît alors, mais comme une première fois ; car son petit nom a surgi, et dès lors, ce n'est plus tout à fait la même...

 

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×